Peut-on se construire grâce à une maladie ?

ENGAGÉS ! LES PATIENTS EN ACTION | SÉRIE 05 | ÉPISODE 01

Peut-on se construire grâce à une maladie ?

podcas
Découvrez l’engagement d’Anne, impliquée auprès des patients depuis plus de 15 ans.
AVANT DE FAIRE L’EXPÉRIENCE DE LA MALADIE, ANNE A ŒUVRÉ AUPRÈS D’AUTRES MALADES AU CAMBODGE ET A DÉCOUVERT LE FONCTIONNEMENT DES MÉDIATEURS DE SANTÉ.
Lors de sa mission associative, Anne comprend que la participation des médiateurs de santé dans l’équipe de soin, est une pratique courante au Cambodge. Cette implication d’autres patients dans le parcours de soin était complétement nouveau et n’existait pas encore en France !
“ Les médiateurs de santé, ce sont des patients qui aident les autres patients à vivre avec la maladie, et qui les soutiennent dans leur quotidien de malades. J’ai trouvé ça absolument génial. Il se passe des choses beaucoup plus innovantes ailleurs que chez nous. ”
QUAND ANNE EST TOMBÉE MALADE, ELLE A EU ENVIE DE FAIRE DE SA MALADIE QUELQUE CHOSE DE POSITIF.
Entre l’envie de donner du sens à sa maladie et la découverte du rôle de médiateur de santé au Cambodge, lorsqu’Anne apprend qu’il existe des formations pour devenir patient partenaire, elle saisit l’opportunité d’en faire partie !
“ J’ai eu envie de donner un sens à cette maladie et je me suis dit comment je vais faire […] Je vois un tweet de l’Université des patients qui parle d’une formation pour des patients partenaires, des patients qui vont accompagner les autres patients. Je me dis là, ça y est, c’est pour moi, j’y vais ! ”
DEPUIS ANNE EST DEVENUE UNE PATIENTE ENGAGÉE.
Anne est instructrice pour la Fondation de France. Toujours dans une envie de soutenir ses pairs, elle s’engage dans l’association « Aider à Aider », et ensemble ils fondent en parallèle l’Agence « Patient Conseil », une structure spécialement créée pour faire naître des projets qui bénéficient aux patients.
“ Et les personnes malades créent des start up, elles créent des associations, elles créent des groupes de paroles, elles créent des idées, c’est vraiment des initiatives formidables. Il y a des patients qui travaillent maintenant aux côtés des soignants. ”
ET DEMAIN ? QUEL AVENIR POUR LES PATIENTS PARTENAIRES ?
Pour Anne, c’est une certitude : ce n’est qu’ensemble, patients, médecins et industriels côte à côte, que l’amélioration du parcours de soins peut se faire. Aujourd’hui n’est que le début de la révolution et le mouvement patient va prendre de plus en plus d’ampleur et de légitimité !
“ Et je crois que les patients prennent une nouvelle importance dans le domaine de la santé et il y a un mouvement qui regagne en ampleur, et je pense qu’il y a vraiment quelque chose qui est en train de se développer. On appelle ça la démocratie en santé. ”

©2022 - Amgen Supporters | Tous droits réservés | FRA-NP-1122-80001 - Novembre 2022