Vis ma vie de préparatrice en pharmacie hospitalière ! Vis ma vie de préparatrice en pharmacie hospitalière !

VIS MA VIE DE SOIGNANT ! | SÉRIE 3 | ÉPISODE 02

Vis ma vie de préparatrice en pharmacie hospitalière !

podcas
Découvrez le quotidien de Marine, préparatrice en pharmacie hospitalière, et son implication dans la prise en charge de ses patients.
MARINE EST PRÉPARATRICE EN PHARMACIE À L’HÔPITAL ET EST EN CHARGE DE LA PRÉPARATION DES CHIMIOTHÉRAPIES
Marine n’est pas en contact direct avec les patients, mais pour elle, derrière chaque chimiothérapie se cache un patient, une histoire, même si ne pas pouvoir mettre de visages sur des noms est parfois frustrant.
Si un patient doit recevoir plusieurs médicaments, elle fait tout pour optimiser son attente en organisant différemment la préparation des traitements.
“ Ici, on fait du sur-mesure. Et on le fait au fur et à mesure. [...] Dans la pharmacie centrale, je ne rencontre jamais les patients. Je connais leur histoire, mais pas leur visage. Il y en a que je suis depuis longtemps, comme cette dame dont je vois le nom sur des étiquettes depuis 17 ans. ”
POUR PRÉPARER LES CHIMIOTHÉRAPIES, DES RÈGLES STRICTES S’IMPOSENT
Marine travaille en binôme dans une pièce très sécurisée appelée salle blanche. Le travail de Marine exige rigueur, vigilance et concentration : chaque préparation est vérifiée quatre fois et au moindre doute, le pharmacien est là pour répondre aux questions.
“ Le travail en « salle blanche » exige une rigueur et une vigilance que l’investissement et la mobilisation de tous ne font que renforcer. C’est complètement un travail d’équipe. ”
« VIS MA VIE » D’INFIRMIER.ÈRES : UN PARTAGE D’EXPÉRIENCE INDISPENSABLE
Au sein du centre, des «vis ma vie» sont organisés entre les pharmaciens/ennes hospitaliers/eres et les infirmiers/ères afin de comprendre les métiers et les contraintes respectives de chacun. Les patients sont contents de pouvoir mettre un visage sur leurs traitements et les infirmiers peuvent se rendre compte que les temps de préparation sont variables en fonction des traitements.
“ En général, les patients acceptent que l’on soit présente avec l’infirmier.ère, ils sont même contents de mettre un visage sur une préparation. En échange, quand les infirmières viennent à la pharmacie, elles se rendent compte que certaines préparations se font en dix minutes mais que d’autres molécules peuvent demander vingt à trente minutes. ”

©2021 - Amgen Supporters | Tous droits réservés | FR-NPS-1221-00011 - Février 2022